Blog Archive

Articles de blog pour mars 2008

L'année commence bien

2008 s'annonce sous des auspices favorables pour XWiki. Nous continuons le développement de notre gamme de solutions en mettant l'accent sur leur qualité et leur simplicité d'utilisation. A ce titre, nous préparons la sortie de XWiki Workspaces en le soumettant à une série de tests rigoureux. Préparez-vous à sa sortie - la collaboration n'a jamais été aussi simple ! 

Produits

Côté produits, nous avons sorti de nouvelles versions de XWiki Enterprise, XWiki Enterprise Manager et XWiki Watch. Par ailleurs, nous préparons activement la sortie de la première version de XWiki WorkSpaces.

La nouvelle apparence de XWiki Enterprise :

Clients

L'année commence fort, avec une série de projets client qui nous permettent de montrer les forces et la flexibilité de la plateforme XWiki à travers des outils de collaboration mélant blogs, wikis et outils de veille. Nous avons ainsi réalisé le site web et le blog d'Aelia (acteur majeur sur le marché du travel retail) ou encore une plateforme de formation pour Novartis.

Les nouveaux clients XWiki en 2008 :

Salons

Nous avons eu l'occasion de participer à 2 salons, Solutions Linux à Paris et le CeBIT à Hanovre début mars. Solutions Linux nous a permis de renforcer notre présence sur la scène de l'Open-Source français tout en nous permettant d'en suivre les nouveautés. 

Le CeBIT nous a offert l'opportunité d'accroître notre présence à l'international et d'aborder le marché allemand et plus largement européen. Nous y avons pu y constater l'intérêt exprimé pour le concept de wiki de seconde génération, permettant d'aller plus loin en termes applicatifs que les wikis traditionnels. J'y ai également appris une leçon de gestion de gestion des t-shirts :-) (en)

Enfin, nous avons également lancé un pôle dédié à la formation à destination de nos clients avec le recrutement de Mariane Hufschmitt, déjà spécialiste de la formation sur Photoshop. 

Entreprendre En Europe

Il y a quelques jours, Michael Arrington publiait un article véhément (en) envers la politique de l'Union Européenne face à la position anticoncurentielle de Microsoft. Il récidivait quelques jours plus tard en se gaussant des choix de politique technologique en Europe (en). Il y estimait ainsi que :

But the point is the same - the EU is not willing to let free markets determine winners and losers. The winners must be home grown, at any cost. And U.S. companies that have too much success in Europe seem to face a bleak choice - massive fines or government-backed competitors. It?s absurd. And it?s no wonder that many of the best European entrepreneurs keep coming to the U.S. to start companies.

Ludovic lui a répondu sur son blog en montrant en quoi une partie de son raisonnement tient peu face à la critique :

Ce dont je veux parler ici est la dernière phrase de son article: "And it?s no wonder that many of the best European entrepreneurs keep coming to the U.S. to start companies" (Il n'est pas étonnant que beaucoup des meilleurs entrepreneurs européens continuent à venir aux USA pour démarrer des entreprises).

Tout d'abord, il n'a pas dit entrepreneurs 'tech', mais je suppose que c'est ce qu'il voulait dire. Parce que s'il ne limite pas son propos au domaine de le technologie, je ne pense pas qu'il y ait des statistiques qui corroborent cela. Je pense que le business du 'luxe' marche encore très bien à Paris et à Milan, que la finance tourne encore bien à la City de Londres, et je suis sûr qu'on peut trouver d'autres exemples.

Qu'en pensez-vous ?