Blog Archive

Articles de blog pour février 2012

XWiki SAS vous donne rendez-vous à l'Enterprise 2.0 Summit

La semaine prochaine, les 7 et 8 février, aura lieu à Paris l'Enterprise 2.0 Summit, un événement dont XWiki SAS est l'un des sponsors. Cela sera une excellente occasion d'écouter des experts et praticiens prestigieux de l'Entreprise 2.0 et du Social Business comme Luiz Suarez, Bertrand Duperrin, Dion Hinchcliffe ou encore Richard Collin qui viendront partager leur vision du secteur et réaliser des retours d'expérience.

Mais si vous n'êtes pas encore convaincus de l'intérêt de participer à cet événement, je vous invite vivement à lire cet article. Les raisons et arguments ne manquent pas. emoticon_smile

Ludovic Dubost participera à deux des nombreuses sessions proposées :

  • Le 7 février, de 14h40 à 15h30, il sera aux côtés de Frédéric Charles (Lyonnaise des Eaux) et de Johan Lybaert (Cegeca) pour parler du déploiement de projets sociaux et collaboratifs : "Leveraging the Social Business Deployment" ;
  • Le 8 février, de 14h à 15h, dans le cadre d'une session plénière intitulée "Future Roadmap of Social Business Technology", il devra avec d'autres acteurs du domaine (Seemy, BlogSpirit, Yoolink…) proposer une roadmap. Un défi ?

Entreprises de technologies, le rachat

Lorsque vous participez à la création d'une entreprise de technologies, et plus particulièrement quand vous êtes côté produits, votre travail peut être perdu pour différentes raisons. La société peut échouer, le produit peut ne pas fonctionner et la société peut survivre grâce à d'autres produits ou encore une partie du produit peut être abandonnée. 

Ceci étant, ce qui est bien avec l'open source, c'est qu'un produit ne peut jamais vraiment disparaître. Même si votre entreprise met les clés sous la porte, le code continue à être publié en open source, est disponible et peut être ré-utilisé. Ce n'est pas le cas lorsque le code n'est pas open source et le risque qu'il disparaisse est encore plus grand en cas de rachat d'une société.

Je sais ce qu'il en est puisque je l'ai personnellement vécu. Cela m'a rendu très prudent par rapport aux rachats et aux fusions. Cela m'a donné encore plus l'envie de faire du code open source. ...

Conférence ADBS : Solutions de gestion de l’information en Saas et Cloud

Ludovic Dubost (XWiki SAS) et Miguel Membrado (Kimind) ont tous deux participé à un des "5 à 7" organisés par l'ADBS sur les solutions de gestion de l'information en SaaS et Cloud. Ils ont pu évoquer au cours de ces 2h les enjeux mais aussi les opportunités.


Solutions de gestion de l’information en Saas et... par adbsfr


Solutions de gestion de l’information en Saas et... par adbsfr

XWiki SAS soutient les propositions du livre blanc et noir du logiciel publié par le Syntec Numérique

XWiki SAS soutient les 5 propositions du "Livre Noir et Blanc du Logiciel" publié par le Syntec Numérique et en particulier les propositions suivantes :

Un statut de société créatrice de logiciel

Nous ne pouvons que souscrire à ce type de mesures visant à favoriser le développement de sociétés innovantes. Nous savons que 1) le passage du statut de PME à celui d'ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) est extrêmement difficile et 2) nous manquons cruellement d'ETI alors qu'en Allemagne elles se développent beaucoup plus. Le statut JEI (Jeune Entreprise Innovante) aide les PME à se créer. Le statut de société créatrice de logiciel, plus long dans le temps, pourrait les aider à se développer.

Une formation "Entreprendre dans le logiciel"

Bien que je ne sois pas d'accord avec l'analyse proposée en introduction de cette mesure, elle est ma préférée. Nous observons en effet un manque de compétences sur le marché du logiciel chez les marketeurs et vendeurs formés en France. Il est aussi judicieux de former les techniciens au "business". "Le profil des fondateurs est souvent au cœur du problème. Plus créateurs et techniciens que tournés vers le marché, ces entrepreneurs ne sont pas forcément armés pour appréhender correctement l’ensemble des ressorts du développement d’une entreprise. Leur réticence fréquente à ouvrir le capital de l’entreprise ou à partager sa gouvernance accentue la tendance."

Ben Horowitz, ancien de Netscape et co-fondateur du fond Andreesen-Horowitz, a écrit l'article suivant qui montre comment les grandes entreprises de technologies sont mieux dirigées par leur fondateur initial, très orienté produit et technologie : http://bhorowitz.com/2010/04/28/why-we-prefer-founding-ceos/

Il faut bien sûr former les créateurs de produits à mieux comprendre les rouages du marché du logiciel afin de faire des sociétés qui non seulement sont tournées sur leurs produits mais aussi vers la commercialisation de ces produits. Pour autant, en France, on a tendance à ne pas valoriser assez la compréhension technologique et produit et les investisseurs sont très souvent demandeurs de co-fondateurs très orientés "business" et moins "produit". Il est utile de rappeler que, par exemple, Mark Zuckerberg (mais aussi Bill Gates, Steve Jobs, etc..) est orienté technologie et produit et qu'il a encore le contrôle à 57% des droits de vote de Facebook. Aujourd'hui, au vu de la perception des "geeks" en France, ceci serait quasi impossible.
En ce qui concerne l'ouverture du capital, il est à noter que justement, étant donné les conditions de financement en France, ouverture du capital rime très souvent avec perte quasi-complète de contrôle. Chez XWiki SAS, nous pensons que le développement par le capital risque n'est pas la seule façon de réussir dans le marché du logiciel. J'explique ceci un peu plus en détails dans notre choix de rester indépendant : http://www.xwiki.com/xwiki/bin/view/BlogFr/XWikiIndependance

A noter que le rapport du Syntec Numérique n'adresse pas une difficulté importante du marché du logiciel en France. En l'occurrence le manque de groupes importants pouvant racheter les startups innovantes, en particulier financées et ayant besoin d'une "exit" pour que les investisseurs y trouvent leur compte. Aujourd'hui on voit peu d'acteurs aussi bien logiciel que Web capables de consolider les startups. Si Dassault Système, récemment, se trouve actif sur le marché entreprise avec Exalead et Netvibes, ceci reste isolé et bon nombre de startups financées par des VCs français se tournent vers le marché américain entre autres pour obtenir une visibilité permettant un "exit" vers un groupe technologique américain.

Ce point pourrait être adressé de plusieurs façons :

  • favoriser les entreprises qui ont des modèles alternatifs, Open Source en particulier, augmentant leur indépendance et leur capacité à se développer par elles-mêmes. Ceci peut être fait par OSEO et la BDPME. Il faut pour cela ne pas avoir un seul modèle de financement calqué sur le modèle de la Silicon Valley.
  • favoriser l'éclosion d'acteurs français indépendants. Le FSI est un dispositif qui peut le permettre en investissant dans les entreprises dont la trajectoire peut permettre de devenir un acteur important indépendant. Ceci est extrêmement complexe évidement car les moyens financiers des groupes américains étant particulièrement importants, ils pourront faire des offres très attractives aussi bien aux fondateurs qu'aux investisseurs et entreprises concernées.

Par ailleurs le Small Business Act est toujours un point important. Les acteurs logiciels français donc beaucoup sont de petite taille pourraient bénéficier fortement de mesures leur réservant une part des marchés publics et des marchés des grandes entreprises.

Le livre blanc peut être téléchargé ici.

Créez une application en quelques minutes avec XWiki

XWiki est fier de vous présenter AppWithinMinutes, un outil permettant enfin aux non experts de créer leurs propres applications en quelques minutes !

La simplicité d'utilisation est l'une de nos principales préoccupations en tant qu'éditeur de logiciel collaboratif : plus l'outil est simple, plus il a de chances d'être adopté par de nombreux utilisateurs.

En matière d'organisation de l'information, nous avons pu constater qu'il était fastidieux pour les utilisateurs métiers de demander sans cesse au service IT de l'aide pour créer des fonctions basiques mais néanmoins difficiles à élaborer pour des personnes n'ayant aucune expérience en terme de programmation informatique. C'est dans cet esprit que nous avons créé AppWithinMinutes.

Cette application permet aux utilisateurs finaux d'XWiki, c'est-à-dire les utilisateurs "métier", de bénéficier de toute la puissance d'XWiki en matière de structuration de données en leur donnant la possibilité de créer des applications web collaboratives sans aucun pré-requis technique.

Pour ce faire, un assistant permet la création de vos applications en 3 étapes successives : 

  1. Nommer l'application
  2. Définir la structure de votre application
  3. Personnaliser la page d'accueil de votre application

Afin de vous démontrer à quel point il est facile de créer une application en quelques clics avec AppWithinMinutes, je vous propose sans plus attendre de passer à la pratique en créant votre propre application "Fiche de produit vélo".

XWiki Enterprise 3.4 ou supérieur

Tout d'abord, il vous faut télécharger ou mettre à jour votre version d'XWiki Enterprise pour bénéficier de cette fonctionnalité.

Pour ce tutoriel, j'utilise la dernière version stable d'XWiki  (XE 3.4).

Une fois votre wiki installé et démarré, connectez-vous à votre session, allez sur la page d'accueil et cliquez sur AppWithinMinutes.

Nommer votre application

Nous voici à la première étape de création. Elle consiste à nommer l'application, ce qui va déterminer l'URL de celle-ci ainsi que son espace. Chaque application est affiliée à un espace XWiki. 

Dans le champ "nom de l'application", saisissez "Fiche produit vélo".

CreateApplicationAppWithinMinutes.CreateApplication-XWiki-MozillaFirefox.png

Définir la structure de votre application

La deuxième étape consiste à définir la structure de l'application, c'est-à-dire le type de données que va gérer votre application. Une fois que vous aurez sélectionné toutes les données souhaitées, le wizard créera pour vous le modèle de page que vous utiliserez pour ajouter de nouvelles fiches de produit vélo. 

step2.png

Personnaliser la page d'accueil de votre application

La dernière étape consiste à personnaliser la page d'accueil de votre application, en expliquant à quoi elle peut servir ou bien encore choisir quelles données vous souhaitez afficher. Dans l'exemple ci-dessous, l'utilisateur a choisi d'afficher l'ensemble des données "vélo" ainsi que les fonctionnalités d'édition des fiches.

step3.png

Utiliser votre application

Il ne vous reste plus qu'à la tester ! A la fin du processus de création, l'assistant vous amène sur la page d'accueil de votre application. C'est à partir de cette page que vous pourrez :

  • Créer de nouvelles fiches de produit "vélo" (figure 1) à partir d'un modèle de page.
  • Parcourir et filtrer vos données à l'aide d'un tableau dynamique (figure 2)
  • Modifier la classe (structure de votre application) (figure 2)

templateficheproduit2.png

Figure 1 - Template de page "fiche de produit" utilisé pour créer la fiche VTT Luxe

tableaudynamique.png

Figure 2 - Présentation de la page d'accueil de votre application : Tableau dynamique, nouvelle entrée et modification de la classe.

Nous espérons que cette présentation d'AppWithinMinutes vous aura donné envie d'utiliser XWiki et qu'elle facilitera la vie des personnes utilisant déjà XWiki. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques dans les commentaires de ce billet.