Blog Archive

Articles de blog pour février 2013

[CP] La plateforme collaborative Open Source XWiki dépasse le million de téléchargements

XWiki SAS est heureux d'annoncer que, fin 2012, la plateforme collaborative Open Source XWiki a passé le seuil du million de téléchargements. Ce chiffre marque une étape importante dans le développement du logiciel, disponible en téléchargement sur la Forge OW2 depuis 2005, quelques mois à peine après sa création par Ludovic Dubost.

Paris (France), le 5 février 2013

XWiki est une plateforme collaborative permettant de mieux partager et organiser l'information et de répondre à des usages diversifiés (principalement : base de connaissances publiques ou privées, espaces projets pour le partage d'information, applications collaboratives).

Elle fait partie du Top 5 des logiciels les plus téléchargés sur la Forge OW2 qui comprend presque 150 logiciels. Son succès prouve à quel point sa diffusion a progressé depuis les tout débuts. Le logiciel est aujourd'hui déployé dans toutes sortes de secteurs d'activité (administration, assurance…) et d'organismes (public/privé, TPE, PME et grand groupe). Cette dynamique est due à l’engagement des membres de la communauté d'XWiki qui ont apporté leur contribution au logiciel, pour le faire connaître ou l'améliorer.

"Nous sommes heureux de constater qu'XWiki a dépassé le cap du million de téléchargements", dit Ludovic Dubost, Président d'XWiki SAS et créateur d'XWiki. "Ce chiffre atteste du positionnement d'XWiki en tant que plateforme Open Source leader pour la capitalisation des informations."

Cet événement a par ailleurs clôturé une année fructueuse pour XWiki SAS, marquée par l'arrivée de plusieurs clients prestigieux et la sortie de nouvelles fonctionnalités. Voici quelques faits marquants :

  • L'arrivée de grands acteurs du Web français tels que Meetic, vente-privée ou encore voyage-privé ;
  • La société a connu une belle croissance en 2012 avec un chiffre d'affaire ayant dépassé le million d'euros ;
  • Le lancement de l'extension "App Within Minutes", permettant à tous (développeurs ou pas) de mettre en place rapidement des fonctionnalités correspondant à des besoins spécifiques ;
  • Le lancement, en beta, de la collaboration en temps réel : il est ainsi désormais possible à plusieurs utilisateurs d'éditer en même temps la même page wiki.

Combiner l'éthique de l'Open Source avec des intérêts business

Le week-end dernier, Ludovic Dubost et Vincent Massol ont réalisé une intervention au FOSDEM. La présentation avait pour but de présenter les avantages et les défis de contribuer à une communauté Open Source, tout en étant une entreprise vendant des services autour du logiciel.

Gestion des licences logicielles : ne devenez pas des victimes

Un article de 01net évoque deux difficultés que rencontrent les entreprises :

  • La difficulté à identifier les logiciels inutilisés et à redistribuer les licences, à mettre en application correctement les droits d'usage… (alors qu'une norme ISO existe : la norme ISO/IEC 19770-1:2012)
  • Les risques financiers auxquels elles s'exposent suite à des audits de conformité réalisés de plus en plus depuis 2/3 ans par les éditeurs propriétaires qui voient dans cette pratique un business florissant ("les ventes de licences baissent alors on se rattrape sur la réalisation d'audits de conformité).

En choisissant un logiciel propriétaire vous ne saurez pas combien vous allez payer réellement. 

Ludovic Dubost précise : "Avec l'open source, ça ne se passe pas comme ça, déjà parce qu'il n'y a pas de licences, mais uniquement des services et du support. Vous n'aurez à payer que si vous avez besoin de support ou si vous souhaitez des nouvelles fonctionnalités en plus ou améliorant le logiciel. Et si le fournisseur vous propose un tarif exagéré vous aurez la possibilité de refuser ou de faire appel à un autre prestataire de service. Une chose est sûre vous ne payerez pas pour les usages auto-supportés suite à des installations que certains utilisateurs auraient fait eux-mêmes." Et il ajoute "Rappelons-nous l'adage "Un logiciel libre est gratuit une fois qu'il est payé". La copie du logiciel ne doit pas entrainé de coût. Ce qui dois être payé par contre est l'amélioration du logiciel et son support."

La solution est simple pour les entreprises. Investissez dans l'Open Source et formez vos utilisateurs. 

Pourquoi les start-up échouent-elles ?

L'infographie de Mashable présente le parcours de plusieurs start-up du Web, ayant échoué ou réussi à percer et à trouver leur public. Les raisons expliquant l'échec peuvent être généralisées à différents secteurs, même quand, comme c'est le cas pour nous, le produit s'adresse aux entreprises.

Voici celles que nous avons identifiées :

  • Le côté unique : être les seuls à proposer tel ou tel service, c'est tout particulièrement clé ; 
  • L'absence de bugs au lancement : cela fait mauvaise impression. Quelques détails font quelques fois toute la différence. Cependant les débuts de Twitter n'étaient pas roses (vous rappelez vous du "Twitter whale" ? Chez XWiki nous avons "Skol"), et pourtant comme le produit était unique les utilisateurs étaient accros ;
  • Le manque d'innovation : être pionnier et précurseur (mais pas trop quand même) est un plus ; XWiki est le 1er wiki de seconde génération ! Un wiki et une plateforme de développement d'application réunis en un seul produit, cela est peu courant, n'est-ce pas ? ;
  • Le manque d'évolution : le produit/service doit évoluer en permanence pour répondre aux besoins/attentes des clients voire pour être au plus prêt des tendances du marché. C'est ce que nous faisons au quotidien, avec l'aide de la communauté open source ; 
  • Le rachat par une structure plus grande : le rachat d'une structure par une autre peut déboucher sur l'arrêt de l'activité de la structure rachetée via la ré-allocation des salariés sur d'autres fonctionnalités, l'arrêt des évolutions et du support… 

Ce dernier cas d'echec nous intéresse particulièrement, car il est injuste pour les utilisateurs qui ont cru au produit. Sur ce sujet je vous invite à lire cet article de Ludovic Dubost sur le rachat des entreprises de technologies.

Et vous, voyez-vous d'autres raisons ?

Petit-déjeuner XWiki (19 février) : les présentations

Pour celles et ceux qui n'ont pas pu participer à notre petit-déjeuner de mardi dernier sur la création d'applications métier, voici les slides des différents intervenants à l'exception de Chronopost.

Nous tenons à remercier tous les intervenants (Erwan Thiebaut de SCT TELECOM, Patrice Premel de DCNS et Marième Top/Jean-Manuel Baron de Chronopost) et participants.

Vous trouverez quelques photos sur notre compte Flickr.

Si vous avez des questions, des remarques ou que vous souhaitez échanger avec l'un de nos clients, n'hésitez pas à nous contacter.