Cloud Computing : la définition finale du NIST

nov. 04 2011

Si vous vous demandez encore ce qu'est le Cloud Computing, la définition (PDF) du NIST (National Institute for Standards and Technology) vous éclairera très certainement. Proposée après 2 ans de débats, cette définition finale inclut :

  • 5 caractéristiques essentielles,
  • 3 niveaux de services,
  • 4 modèles de déploiement

Voici une traduction des Bulletins Electroniques de l'ADIT :

  • 5 caractéristiques essentielles :
    • Le service doit être en libre-service à la demande
    • Il doit être accessible sur l'ensemble d'un réseau
    • Il doit y avoir une mutualisation des ressources
    • ll doit être rapidement élastique (adaptation rapide à une variation du besoin)
    • Le service doit être mesurable (mesure et affichage de paramètres de consommation)
  • 3 niveaux de service :
    • Le logiciel en tant que service (Software as a Service - SaaS) : par exemple une banque "loue" un logiciel de comptabilité, en ligne, à la demande, chez un prestataire externe;
    • La plateforme en tant que service (PaaS) : une solution externe qui propose une suite logicielle et les outils d'intégration et de suivi; Par exemple, un serveur web (Linux+Apache+MySQL+Php)
    • L'infrastructure en tant que service (IaaS) : la totalité de l'infrastructure (ressources matérielles) est externe. Par exemple, capacité de stockage et capacité de calcul à la demande sur un réseau.
  • Et 4 modèles de déploiement :
    • Le nuage privé (au sein d'une même organisation)
    • Le nuage communautaire (réservé à une communauté)
    • Le nuage public (ouvert au grand public)
    • Le nuage hybride (composition de deux ou plusieurs types de nuages)