Construire pour durer : Pourquoi XWiki SAS sera toujours une entreprise indépendante

nov. 21 2011

En Novembre 2003, j'ai quitté Nielsen/NetRatings. C'est à ce moment-là que, dans le sud de la France (à Valbonne), j'ai commencé à coder XWiki. Si vous n'avez jamais été dans le sud de la France, allez à Valbonne, c'est un très bel endroit où aller.

8 années se sont écoulées depuis et lorsque je regarde en arrière, je me dis que je ne réalisais pas vraiment ce que je faisais quand j'ai décidé de créer quelque chose de mon propre chef. En fait, je tentais simplement d'implémenter quelques idées de produits. Mais très vite s'est posée la question de la création d'une société, XPertNet, désormais XWiki SAS. À l'époque, je ne savais pas exactement quel type de société j'étais en train de démarrer. 

Pourquoi créer XWiki ?

Au cours de ces 8 années, avec sa part de (petites) montagnes russes, j'ai appris ce que je voulais vraiment faire ; en l'occurrence créer une entreprise technologique qui dure. Cette société devrait être aussi celle où nous pouvons améliorer régulièrement les choses que nous faisons, où nous pouvons nous faire plaisir, tout en développant des produits utiles à nos clients et au monde et elle devrait également être respectueuse de ses clients.

Fait intéressant, je ne mentionne pas l'open source dans le paragraphe précédent. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas important pour moi. Mais l'open source n'est pas un objectif ; c'est une façon d'atteindre plusieurs les objectifs présentés. Il nous permet d'être plus utile, plus efficace et nous met face à nos responsabilités par rapport au respect envers les clients. J'y reviendrai plus tard dans un autre article. De la même façon, je ne parle pas de "réussite", parce que c'est également un moyen. Le succès est important, car sans succès, ne serait-ce qu'un peu, il va être très difficile de se faire plaisir et d'être utile à quelqu'un, mais le succès quand il est confondu avec le gloire, c'est surfait. Nous pensons que le plus important est ce que l'on construit et qu'il est mieux de passer son temps à améliorer nos produits plus que parler de ceux-ci.

XWiki n'a pas levé d'argent, pourquoi est-ce un bonne chose ?

Pendant ces huit années, j'ai beaucoup réfléchi sur la meilleure façon de procéder pour construire et faire grandir XWiki et XWiki SAS. J'ai cherché des partenaires dans la phase initiale, ainsi que des investisseurs Business Angels ou VCs. J'avais, par mes expériences précédentes chez Netscape et NetValue, des références sur ce que "devait" être une "startup", et en particulier que le chemin normal était de passer par des investisseurs. En même temps, je m'inquiétais des conséquences possibles d'en avoir. Il est important de noter que ces entreprises, assez typiques de startups ayant fait appel à des investisseurs, ont aujourd'hui disparu. Au final, après deux tentatives d'association qui n'ont pas fonctionné, je me suis associé à Vincent Massol ainsi qu'à 10 autres employés d'XWiki SAS ; nous avons investi dans nous-mêmes. Nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier de financements issus de programmes de recherche et d'aides à travers les dispositifs JEI et CIR (Crédit Impôt Recherche). J'ai rencontré plusieurs VCs et leur ai présenté XWiki mais nous n'en avons jamais eu besoin. Ces présentations n'ont pas déclenché d'intérêt suffisant pour nous rapprocher d'un deal. Je dois toutefois avouer, comme me l'a dit un jour Guillaume Lerouge, que je n'ai pas fais de gros efforts pour y arriver.

En fait, je n'étais pas prêt à leur dire ce qu'ils voulaient entendre, c'est-à-dire un discours tourné vers le business et non vers le produit ou la technologie. Ils n'ont pas entendu un discours où l'open source n'est pas un façon de respecter nos clients et de nous aider à être plus utiles, mais seulement une façon d'accélérer la croissance. Pour les VCs, il s'agit de croissance rapide et de risques importants et non de croissance progressive mais contrôlée. Je ne dis pas que les investisseurs ne s'intéressent pas aux produits, aux services ou aux clients ; mais même si pour des Business Angels c'est différent, la responsabilité des VCs est de maximiser le retour sur investissement en 5 à 7 ans (voir moins). Je reviendrai là-dessus dans un autre article, mais j'ai réalisé que ce que nous construisions chez XWiki n'était pas cohérent avec ces attentes et que je n'étais pas prêt à changer la façon dont notre entreprise fonctionne pour avoir des investisseurs.

Par chance ou par notre travail, huit ans plus tard, XWiki est toujours là, ayant passé chaque année à gagner plus que ce que nous dépensions. Année après année, nos produits s'améliorent et nous sommes capables de convaincre plus d'utilisateurs et de clients de choisir nos produits et services au lieu de produits d'entreprises bien plus riches que nous. Nous sommes encore une "petite" entreprise qui ne fait "que" 1,5M d'euros de revenus. Nous sommes bien sûr toujours limités dans notre capacité d'investissement et nous devons en permanence faire des choix, mais nous recevons un flux continu d'appels entrant d'entreprises qui trouvent nos produits intéressants pour leur besoins. Et nos clients reconnaissent la qualité de nos services. Je ne peux pas dire que nous sommes "arrivés" car dans le monde de la technologie, rien n'est jamais fait, mais nous sommes stables. 

Nous sommes au moins assez stable pour savoir que nous pouvons continuer sur ce chemin de croissance progressive aux risques mesurés. XWiki est dans un marché qui est plus grand que ce que nous pouvons imaginer nous-mêmes faire (tout du moins de là où nous sommes), alors il n'y a aucune raison de ne pas réussir à faire croître l'entreprise progressivement.

Rester indépendant pour garder notre "liberté"

Alors nous avons décidé que nous n'avions besoin de personne au delà ne nos employés, nos utilisateurs et nos clients, et qu'XWiki SAS n'a pas besoin d'investisseurs et ne doit pas en avoir, car nous n'aurions alors que peu de chance d'atteindre nos objectifs. Au vu de la façon dont les entreprises financées par des VCs fonctionnent, au mieux l'entreprise entre en bourse avec les entrepreneurs gardant la majorité, dans certains cas l'entreprise le fait avec une équipe de management différente, dans d'autres cas elle est rachetée par une entreprise plus importante et dans la plupart des cas elle explose en vol. Mais dans quasiment aucun de ces cas, cela ne conduit à une entreprise qui garde sa liberté. Il y a bien l'exception d'une entreprise par an, et encore, son management subira la pression des marchés qui puniront immédiatement tout manque de croissance.

Nous pensons que garder notre liberté est la meilleure façon d'atteindre nos objectifs. Ainsi, XWiki SAS à décidé de rester une société indépendante sans investisseurs extérieurs. 

Nous avons aussi décidé de partager plus d'informations sur XWiki SAS et sur la façon dont notre entreprise fonctionne et veut continuer à fonctionner. Nous pensons que c'est très important pour nos utilisateurs, nos clients ainsi que notre communauté Open Source. Nous pensons aussi que cela sera bénéfique à XWiki et XWiki SAS car cela montrera à nos futurs clients qu'ils peuvent faire confiance à un partenaire fiable et stable dans le temps, quand ils choisissent nos produits et services. Nous voulons aussi partager ces informations avec d'autres entrepreneurs et leur montrer qu'ils peuvent aussi faire ce choix et que le modèle VC de l'industrie technologique (alors qu'ils semble que les investissement se tarissent) n'est pas le seul modèle, et que même si les projecteurs se fixent sur des entreprises non-encore-rentables financés par des VCs, il existe beaucoup d'autres entreprises qui sont beaucoup plus stables et mériteraient qu'on s'intéresse à elles.

Dans les prochaines semaines, je publierai une série d'articles plus détaillés concernant l'histoire d'XWiki, et montrerai ce que nous avons fait et comment nous y sommes parvenus. Stay tuned !

Ludovic
Fondateur d'XWiki et Président d'XWiki SAS