Amnésie d’entreprise : quand le départ de vos employés qualifiés provoque des pertes de mémoire organisationnelle

mai 02 2016

EmptyOffice.png

“L’intelligence économique est l'ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l'information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation. La mémoire est le seul organe spécifique de l’intelligence économique."

Wikipedia

Alors que l'économie s'améliore, le turnover de personnel expérimenté augmente également. Le défi de recruter et développer de jeunes talents, en plus de gérer les départs à la retraite des collaborateurs les plus anciens, révèle la problématique de la perte de mémoire. À chaque départ d’un employé, votre société perd une partie de sa mémoire. 

Cette absence de continuité nuit à la compétitivité de votre organisation. Les problèmes les plus courants comprennent : 

  • des difficultés à mettre en oeuvre des systèmes complexes et l’incapacité à finaliser des projets à long terme ;
  • la répétition de veilles erreurs et l’échec d’apprendre des réussites passées ;
  • la baisse de productivité ;
  • un intérêt réduit pour comprendre l’histoire de la société ;
  • la perte de l’identité de l’entreprise, la dilution de sa mission et de sa culture.

On pourrait penser que l’expérience d’un nouvel employé compense le manque de savoir-faire lorsqu’un collaborateur part. Pourtant, bien que votre nouvel employé soit qualifié et apporte un regard neuf, il lui faudra potentiellement jusqu’à un an pour qu’il devienne pleinement productif. Dans ce contexte économique, la capacité à apprendre plus vite que les concurrents est devenue essentielle non seulement pour la croissance, mais aussi pour la survie de l'entreprise. Votre société peut éviter des erreurs coûteuses et tirer profit des opportunités de transferts de connaissance.

Alors comment éviter l’amnésie d’entreprise ? Vous pouvez :

  1. Créer des bases de données fiables permettant de stocker et de (re)trouver facilement l’information (rapports, procédures, données d’intelligence économique…)
  2. Réaliser des Post Mortem à l'issue de chaque projet afin d'identifier et d’analyser les éléments-clés de succès / échecs
  3. Promouvoir une culture axée sur la communication et le partage d'idées et des connaissances entre collaborateurs
  4. Créer un programme détaillé d’accueil et de tutorat qui facilite l’intégration et l’assimilation de vos nouveaux employés
  5. Désigner des experts pour des sujets spécifiques comme des personnes de référence pour vos nouveaux employés 
  6. Mettre en œuvre des outils pour planifier la relève, tout en assurant la préservation des connaissances par des passations

Ces méthodes vous éviteront de systématiquement réinventer la roue et réduiront le risque d’erreur. Elles sont des gains de temps et d’argent car elles renforcent votre avantage concurrentiel.